A quoi ça sert ?
Le bilan de compétences permet d’identifier les potentiels et repérer les compétences transférables du salarié.
Il donne à ce dernier l’occasion de faire le point sur ses motivations et intérêts professionnels, afin de pouvoir s’orienter vers une nouvelle fonction avec les meilleures chances de réussite. Il lui permet aussi de prendre conscience de ses freins pour mieux progresser.

Le bilan de compétences : un retour gagnant pour l’entreprise
Les entreprises tirent un avantage en encourageant ses salariés à effectuer un bilan de compétences : c’est permettre d’exprimer ses besoins au collaborateur, lui donner un rôle actif dans la construction de son parcours professionnel, encourager une dynamique, encourager le progrès.

Le bilan : véritable outil de motivation

Modalités de financement :

  • au titre du plan de formation : l’entreprise peut être à l’initiative de la démarche (avec l’accord du salarié) et financer le bilan sur son plan de formation.
  • au titre du DIF (Droit individuel à la formation) : à la demande du salarié, les heures de DIF peuvent être utilisées pour suivre un bilan pendant la période salariée ou en cas de licenciement (loi de mai 2004 sur la formation). Le bilan peut être effectué pendant ou hors temps de travail, selon les accords de l’entreprise ou de sa branche au sujet du DIF.